U ne bande de joyeux drilles et un public averti ; voilà les composants de cet " happening interactif ".

Imaginez des gens devant leur film culte, ils connaissent toutes les répliques, tous les plans, tous les faits et gestes des protagonistes ; poussons le vice (car s'en est un, je pense) : ils ont analysé ce film de A à Z et en ont extrait toutes les références avouées ou non à d'autres films plus cultes les uns que les autres.

Autour d'eux, il y a des gens convaincus comme eux qui sans hésiter prendront part à leur délire, et d'autres à qui ils aimeraient insuffler ce plaisir débordant qu'ils prennent à regarder ce film. Alors pour couronner le tout, ils se parent de la copie conforme du costume d'un des acteurs du film, chacun le sien (auquel on leur trouve d'ailleurs étrangement des traits de ressemblances frappants). Et ils s'en donnent à cœur joie, ponctuant la projection de nouvelles répliques s'intercalant parmi les dialogues originaux, se déplaçant sur la scène devant l'écran et dans la salle entre -voir sur- les spectateurs, ajoutant une troisième dimension à la planéité de l'écran. ils entrent en interaction avec le film, avec le public.

On danse quand, dans le film, on danse (car c'est une comédie musicale), on jette du riz quand, dans le film, on se marie, on jette de l'eau quand, dans le film, il pleut, ... et bien des choses se passent encore au cours du film. »

Une certitude : la finesse n'est pas ici de mise, l'humour y est assez lourd, mais l'esprit y est bon enfant, et l'on y passe une soirée inoubliable.

Ivan http://www.zabladowski.org/

 

 

cast@sweet-transvestites.com