The Rocky Horror Picture Show

 

Les références

The Night of the Hunter

 

La nuit du chasseur (1955)


Produit par : United Artists 
Réalisateur : Charles Laughton
Scénario : James Agee, Charles Laughton
Producteur : Paul Gregory

Distribution :

Robert Mitchum ......... Harry Powell
Shelley Winters ......... Willa Harper
Lillian Gish ......... Rachel
Evelyn Varden ......... Icey
Peter Graves * ......... Ben Harper
Billy Chapin ......... John
Sally Jane Bruce ......... Pearl
James Gleason ......... Birdie
Don Beddoe ......... Walt
Gloria Castillo ......... Ruby
etc...

  * Peter Graves a joué Jim Phelps dans la série Mission Impossible

Avant d’entreprendre sa première – et dernière – mise en scène cinématographique, à l'âge de 55 ans, Charles Laughton se fit projeter, au Museum of Modem Art de New York, tous les films de David Wark Griffith : "Le vieux maître", déclarait-il, "a inventé la syntaxe et la grammaire de la mise en scène et ce qu'il a inventé est encore utilisé par tous les metteurs en scène d'Hollywood". En toute logique, Laughton se devait également d'engager la plus grande actrice de Griffith, Lillian Gish. Quant à Robert Mitchum, il déclara avoir trouvé là son meilleur rôle. 

Adapté très fidèlement d'un "best seller", sur des images stylisées et avec l'utilisation expressionniste de la lumière par Stanley Cortez, La nuit du chasseur fut présenté modestement (en noir et blanc, sur écran normal), au moment où le Cinémascope couleur faisait une entrée fracassante. Ce fut un échec. Mais si ce film unique déconcerta le public et la critique d'alors, il n'a, depuis, cessé d'exercer une véritable fascination sur les spectateurs. 

En 1955, Charles Laughton s'apprêtait à tourner son second film, d'après "Les Nus et les morts" de Norman Mailer, mais à la suite d'un désaccord avec ses producteurs, c'est Raoul Walsh qui en assura la mise en scène, en 1958. 

La Vallée de l'Ohio (West Virginia), en 1930. Harry Powell, un "prêcheur" itinérant et fanatique, qui porte tatoués les mots "love" (amour) sur la main droite et "hate" (haine) sur la main gauche, a déjà plusieurs meurtres à son actif : de riches veuves dont il s'est approprié la fortune. Arrêté pour un simple vol, il partage la cellule de Ben Harper, un condamné à mort qui a tué un homme en dérobant dix mille dollars dans une banque. Pas plus que la police, Powell ne parvient à lui faire avouer où il a dissimulé son butin. C'est un secret que John et Pearl, les deux enfants de Ben, sont les seuls à connaître. 

Après l'exécution de Harper, Powell, libéré, se rend chez Willa, sa veuve et après l'avoir épousée, cherche – en vain – où le trésor est caché. Il use de menaces envers les enfants mais, démasqué par Willa, il la tue et fait disparaître son corps dans le fleuve Ohio. 

Pour sauver la vie de John, Pearl révèle à Powell la cachette de l'argent : dans la poupée dont elle ne se sépare jamais... Poursuivis par Powell, les enfants parviennent à s'enfuir à bord d'une barque qui descend le fleuve. 

Ils vont trouver refuge auprès de la bonne Rachel qui, en ces temps difficiles, a déjà recueilli plusieurs autres enfants abandonnés. Mais Powell, obstiné, a fini par découvrir leur retraite. Il fait le siège de la maison où Rachel s'est retranchée avec les enfants. Celle-ci, en dépit des menaces proférées par le "prêcheur", parviendra à le faire arrêter. Jugé. Harry Powell sera condamné à la pendaison. 

Acheter le DVD en ligne

Précédente Suivante

cast@sweet-transvestites.com